Incendie d’OVH : Les leçons à tirer

agence sites et vous - INCENDIE D’OVH : les leçons à tirer

OVH est une entreprise française dont le métier consiste principalement à héberger des sites Internet. 32 centres de données répartis sur 19 pays, cela représente beaucoup de portails Web de petites, moyennes et grandes entreprises.

Ce nombre considérable explique la déflagration médiatique engendrée dernièrement par l’incendie survenu dans la nuit du 9 au 10 mars dernier de deux de leurs installations situées à Strasbourg. Il faut souligner la rapidité d’intervention des équipes de maintenance.

Cependant des milliers de sites se sont ainsi retrouvés hors d’usage plongeant plusieurs sociétés dans le black-out total.

Au-delà du simple fait divers, les créateurs de sites Internet et leurs clients ont grandement à apprendre de cet événement.

Pas tous hébergés à la même enseigne !

Cet incendie est un accident dont OVH ne peut être tenu pour responsable et la firme a mis tout en œuvre pour rétablir rapidement le service.

Pour autant, à l’impossible personne n’étant tenu, beaucoup ont vu leurs données disparaître à jamais dans les flammes.

À qui la faute ?

Principalement à certains prestataires peu scrupuleux du Web et accessoirement à ces clients qui leur ont fait confiance.

Et oui chez un même hébergeur, on a pas tous le même contrat de location.

Pour faire baisser les prix, quelques petits malins ont volontairement oublié de faire souscrire à leurs entreprises-clientes des services indispensables lors de la création de leur site. L’incendie OVH a révélé les limites de certaines pratiques de plus en plus courantes dans la profession.

PETIT PRIX = PAS DE GARANTIE

Ils sont nombreux à vouloir profiter de l’explosion de la demande de création de sites engendrée par la crise sanitaire et par les aides qui l’accompagnent.

La concurrence est féroce

À ce jeu du « pousse toi que je m’y mette », la politique du petit voire du très petit prix est souvent mise en œuvre.

On trouve des offres à 250, 00 euros le site. Sans parler de la qualité esthétique et du niveau technique de telles propositions, on peut être dubitatif sur les garanties comprises dans ces formules.

Il n’y a RIEN, NADA, ZERO !

  • Aucune sauvegarde déportée-mémorisation de vos données à un autre endroit que celui dans lequel est hébergé votre site Internet.

  • Aucun plan de continuité de l’activité-en cas de problème, reprise de l’activité de votre site en moins d’une journée.

Certes 250,00 euros c’est pas cher mais quel est le coût à payer aujourd’hui pour tous ceux dont le site est parti en fumée dans l’incendie d’OVH et qui n’avaient aucune de ces garanties ?

Pour plusieurs d’entre eux leur compte est bon : ils ne s’en remettront jamais.

LES REGLES DE L’ART

Chez « Sites et vous » nous ne prétendrons jamais faire mieux que les autres. Le client choisit son prestataire avec ses propres critères.

Mais ce que nous affirmerons toujours c’est que nous travaillons dans les règles du métier, celles qui imposent à un professionnel de protéger ceux qui lui font confiance.

Maintenant à vous de voir.